Photo composteur d'interieur, de cuisine

J’ai testé le compost en appartement !

Le compost, pourquoi et comment ?

Il y a quelques années de ça, quand je ne vivais pas encore à Paris et que je pouvais me loger décemment dans un appartement de plus de 30m2 sans pour autant devoir claquer un smic je faisais mon compost.

Parce qu’en plus d’avoir un superbe appartement j’avais un balcon ou j’avais installé un vrai composteur pour réduire mes déchets.

Tout avait commencé sur une initiative de mon resto U de l’époque qui nous proposait de composter nos repas du midi.

Considérant l’initiative géniale, j’avais par la suite continué chez moi.

Et puis la vie, et puis Paris et puis le balcon qui s’enfuit…

Il y a quelques temps j’ai eu envie de reprendre pour continuer à réduire mes déchets dans la cuisine. Après avoir troqué mon liquide vaisselle contre un joli savon de Marseille et mes vieilles éponges contre d’élégantes brosses en bois et un superbe tawashi j’ai decidé de reprendre le compost.

Photo Tawashi savon de marseille et brosse à vaisselle en bois

A chaque ouverture de poubelle venais à mon esprit la même réflexion, mi culpabilisante mi lancinante : Quel gâchis que toute cette nourriture organique file à la poubelle et que le manque de place soit devenu un frein.

Et puis j’ai changé mon état d’esprit et considéré la contrainte comme source d’adaptation ! Après tout c’est souvent de la contrainte que naissent les bonnes idées !

Donc plus d’excuse j’ai scruté le web de plus près pour trouver des modèles alternatifs aux composteurs d’extérieur.

Et aujourd’hui c’est plutôt facile. Des sites spécialisés, des géants du web comme Amazon, mais aussi des boutiques de décoration comme Casa en vendent ! Et de surcroit des modèles esthétiques qui passent quasiment inaperçus ou qui s’intègrent parfaitement à une décoration d’intérieur soignée !

Comment ça marche le compostage ? 

Rien à voir ici avec un lombricomposteur ou tout autre composteur d’extérieur. L’idée est plutôt d’avoir un contenant ou vous puissiez conserver vos déchets organiques (sans odeur bien évidemment, et je vous explique comment dans quelques lignes) pour aller ensuite les déposer dans un composteur extérieur ou un jardin partagé pour créer du compost.

Le modèle que j’ai choisi est en métal, équipé de trous d’aérations pour laisser l’humidité s’échapper.

Photo composteur d'interieur, de cuisine

Vous devez vous dire : Quoi ? Il y a des trous ? Mais ça doit sentir mauvais ?

Et bien non car un filtre à charbon qui retient entièrement les odeurs est placé devant les aérations et après 3 semaines d’utilisation je peux vous assurer qu’il n y a aucune mauvaise odeur ni moucherons ou insectes.

Qu’est ce que je mets dans mon compost ? 

C’est la grande question quand on veut se lancer dans ce genre d’initiatives, on ne sait pas trop quoi mettre à l’intérieur ou comment.

Sont interdit dans le compost  : 

  • Les agrumes (je ne sais pas exactement pourquoi je ne suis pas spécialisée en chimie de la fermentation 😂 mais il me semble que c’est pour éviter les bactéries).
  • Les déchets issus de la viande, du poisson, et de tout aliment issu d’animaux (excepté les coquilles d’oeuf qui sont très utiles, si vous en mangez).

Astuces pour avoir un bon compost :

Même si avec ce type de composteur vous allez vider le contenu assez vite il faut veiller à alterner déchets organiques types épluchures de nourriture avec des matières plus sèches comme le marc de café, les coquilles d’oeuf broyées, des emballages carton/journal compostables, donc non traités avec des encres chimiques ou encore des feuilles pour éviter que le mélange ne devienne un liquide absolument infecte ! Oui parce que même si ça ne sent pas il faut l’ouvrir de temps en temps le matos et il faudra aussi aller le jeter à un moment 😉

Vous pouvez aussi vous rendre sur ce lien pour avoir plus de détails sur les aliments et éléments que vous pouvez déposer dans votre  compost.

Ou est ce que je le vide mon super compost ? 

A Paris vous pouvez visiter le blog de l’association Compost à Paris ( le lien est par ) qui recense les composteurs arrondissement par arrondissement.

Des tiers lieux comme la recyclerie proposent également de fournir un seau à compost qui une fois rempli est à ramener pour le vider avant d’en récupérer un vide 🙂 si ca vous intéresse le lien est juste ici.

La plupart des villes françaises proposent des initiatives de ce type. Mon grand père dans mon joli village natal près d’Aix en Provence est responsable du composteur de son quartier. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

A Grenoble par exemple la mairie distribue des composteurs, des vrais, d’extérieur, gratuitement sur simple demande.

Au quotidien ça donne quoi ? 

Cela fait maintenant 1 mois quasiment jour pour jour que le compost est à la maison et aucune odeur ! Ni même de moucherons (ma hantise je dois bien l’avouer).

J’ai trouvé un compost dans mon arrondissement ou j’ai pu le vider et je continue l’expérience avec plaisir !

N’hésitez pas à partager avec nous votre avis, vos envies de tenter ou pas et toutes vos questions sur le sujet 🍃💚

 

🍃 A très vite pour de nouvelles aventures green 🍃

12 comments on “J’ai testé le compost en appartement !Add yours →

  1. Coucou,

    Merci pour ton article. J’ai eu un compost en appartement pendant de nombreuses années car un bac à compost était disponible juste à côté de chez moi. C’était pratique. Depuis mon déménagement, n’ayant plus de bac à compost à proximité immédiate, j’ai tout simplement arrêté. C’est dommage. Ton article m’a donné envie de me renseigner pour en trouver un rapidement. Ton seau à compost est très joli.
    Belle journée

    1. Ravie de pouvoir te redonnner gout au compostage 🙂 J’espère que tu pourras trouver un bac à compost à proximité et que tu pourra reprendre.

      Belle journée à toi aussi

  2. Super initiative et super article ! Moi aussi je vis en appartement sans balcon ni terrasse et je culpabilise de ne pas trier mes dêchets organiques… Je vais un peu regarder si je peux trouver un compost comme le tien et voir ce qu’il se passe à ce niveau là dans mon quartier ! 🙂 merci en tout cas !

    1. Merci à toi de partager tout ça ici ! Oui ça vaut le coup d’essayer et celui-ci m’a couté une vingtaine d’euros donc c’est super abordable 🙂

  3. Super idée, c’est ce qu’il nous faut. Actuellement, on met le compost dans un sac biodégradable (déchets brun) que l’on met régulièrement au compost du jardin partagé du quartier. Mais celui-ci est sur la fenêtre, et la fenêtre a déjà changé de couleur hélas … ). Merci pour l’astuce.

    1. Avec plaisir ! Oui c’est très pratique. Rien ne peut tenir sur ma fenetre malheureusement alors ce composteur hermétique est super ! Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous 🙂

  4. Il est super ton bac à compost ! Tu l’as acheté où ?
    Par contre pour les agrumes, je suis surprise que ce soit interdit (ou du moins déconseillé). En effet, la famille dans laquelle je vivais quand j’étais fille au pair en Angleterre jetait les épluchures d’oranges et autres clémentines dedans… Et ils avaient un super compost ^^ Ca m’intrigue !

    1. C’est la marque Kitchen Kraft 🙂 oui j’ai toujours entendu cela donc je ne les mets jamais dans mon compost. Je les fait infuser dans du vinaigre balnc pour faire mon nettoyant menager naturel et donner une bonne odeur. Il y a une explication sur ce lien https://www.paristerresdenvol.fr/compostage mais je n’en ai jamais mis dans mon compost donc je ne pourrais pas te dire ce qu’il en est vraiment 😉

  5. Hello ! Ton article est très intéressant et moi aussi petit à petit j’aimerais me tourner vers ce genre d’habitude. Merci encore pour tous les détails 🙂
    Bisous

    1. Hello Carolane,

      Merci pour tes gentils mots tu verras une fois l’habitude prise ce n’est pas vraiment contraignant.

    1. Hello Fanny,

      Merci pour ton retour. Concernant la vaisselle au savon de marseille c’est vraiment tout simple il suffit de frotter le savon de marseille sur ta brosse vaisselle ou sur ton eponge ou ton tawashi et de faire ta vaiselle comme d’habitude. Penses à bien l’essuyer car le seul bémol c’est que le savon de marseille peut laisser quelques traces blanches sur ta vaisselle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *